Le site industriel Maxam Tan, à Mazingarbe, entre Lens et Béthune, a été abandonné par son propriétaire, le groupe espagnol MaxamCorp, dont l’actionnaire principal est le fonds de pension américain Rhône Capital. 

Il reste sur ce site classé SEVESO seuil haut, qui produisait du nitrate d’ammonium et de l’ammoniac, une cuve géante remplie de 500 tonnes d’ammoniac, dont le nettoyage a été laissé aux 74 salariés victimes d’un plan social injustifiable.

Karima Delli s’est rendue à Mazingarbe pour constater l’irresponsabilité de l’actionnaire et le courage des salariés qui assurent seuls l’entretien d’un site à très haut risque.

A cette occasion elle a rencontré des ouvriers de l’usine et a réaffirmé l’ambition de la liste Pour le Climat, Pour l’Emploi d’accompagner l’industrie vers une transition écologique et de pourvoir la région en emplois d’avenir, dans les domaines de la dépollution et des énergies durables.