On assiste depuis plusieurs années, dans les Hauts-de-France comme partout dans le pays, à l’éclosion de nombreuses initiatives locales qui révolutionnent nos façons de travailler et décloisonnent les activités associatives, commerciales et artistiques. Ces « tiers-lieux » se développent aussi en milieu rural, ils permettent de limiter les mobilités et de créer du lien social sur les territoires à faible densité. Un rapport national en 2018 confirmait le rôle croissant des tiers-lieux dans la structuration, le développement des circuits courts et plus généralement dans la transition numérique et écologique des territoires.

Karima Delli et des membres de la liste Pour le Climat, Pour l’Emploi ont pu aller à la rencontre de celles et ceux qui les font vivre à L’Hermitage à Autrêches, dans l’Oise, l’un des 265 Tiers-Lieux recensés dans la région.

À l'Hermitage, on trouve une ferme maraîchère, un café associatif, un centre de médiation numérique, une université citoyenne des transitions, une brasserie agricole... Depuis 2017 le lieu a repris vie et héberge des entrepreneurs et des collectifs investis sur leur territoire.

Le futur Conseil Régional devra se saisir de ces opportunités de dynamisation des territoires en développant des outils et des ressources pour soutenir les Tiers-Lieux et accompagner les porteurs de tels projets, dans une politique de co-construction qui fera intervenir les acteurs déjà implantés et mis en réseau.

Crédit photos : Margot L’Hermitte