Le bassin minier synthétise quelques-uns des plus douloureux problèmes de notre région : dans cette zone où vivent 20% des habitants des Hauts-de-France, le taux de chômage dépasse la moyenne régionale, les déserts médicaux sont nombreux et là-bas comme ailleurs, la jeunesse fait face à une grande précarité.

Karima Delli, tête de liste de l’union de la gauche et des écologistes Pour le Climat, Pour l’Emploi, Marine Tondelier, conseillère municipale d’opposition d’Hénin-Beaumont, et Alexandre Cousin sont allés à la rencontre d’habitants, d’associations et de commerçants à Hénin-Beaumont, Avion et Sallaumines. Ils ont pu constater le formidable travail des bénévoles du Secours Populaire qui témoignent du nombre croissant de jeunes qui poussent les portes de leur local.

Le bassin minier est un territoire multiple où se juxtaposent pôles urbains, zones péri-urbaines et zones rurales. Le lien et l’insertion sociale dans les quartiers y est là aussi une question cruciale à laquelle répondent avec détermination des associations comme Avenir des Cités ou El Fouad.

Cette étape marque la fin de la semaine thématique consacrée à la jeunesse, marquée par des échanges riches d’enseignements pour la campagne et pour les décisions du futur Conseil Régional.

 

Crédit : Anouk Desury